Adèle

IVRESSE OU LES ENCHAÎNÉS

Travail photographique et éditorial, 2019

À partir du film « Les Enchaînés » d'Alfred Hitchcock (1946), et du constat que l'ivresse a une place majeure dans le film, notamment dans deux scènes du film où le personnage principal, Alicia, est à chaque fois en perte de repères. Cette idée de cadrage bancal, de vibrations et de perte de repères a été travaillée dans des photographies nocturnes. Le blanc vient perforer la nuit et ainsi faire naître des formes tantôt droites et rectilignes, tantôt mouvantes et vibrantes.

photo1 photo2 photo3 photo4 photo5 photo6 photo7 photo8 photo9